Gouverner les Régions par la prospective ?

Depuis leur création, les Régions mobilisent connaissance et expertise pour définir et articuler des stratégies aux différentes échelles territoriales qui les composent.

Avec les réformes territoriales, la connaissance et la prospective produites sur et par un territoire sont un enjeu fort en termes de capacité de décision et d’action publique. Il s’agit de mutualiser les ressources en matière d’information, d’expertise et de prospective, permettant d’analyser et de comprendre les territoires et leurs contextes, afin de construire une action collective et une intelligence territoriale.

A l’occasion du Congrès 2018 des Régions de France, l’objet de cet atelier a été de revenir sur l’apport des études et de la prospective à l’élaboration des politiques régionales.

Philippe Durance était entouré notamment de Xavier Albertini, vice-président de la Région Grand Est en charge des projets transversaux, de la stratégie et de la prospective, Laurent Degroote, président CESER de France, Alberto Lopez, directeur régional de l’Insee Provence-Alpes-Côte d’Azur. Les échanges ont été animés par Bruno Botella, directeur de la rédaction “Acteurs publics”.