Agriculture et alimentation : mais que fabriquent les prospectives ?

Dans le cadre des Controverses européennes, organisées par la mission Agrobioscinece de l’Institut national de recherche agronomique (INRA) du 10 au 12 juillet 2018 à Bergerac, Philippe Durance a participé à une table-ronde sur le thème “Déficit d’avenir et prospective”.

Alors que l’on pointe une “panne d’avenir” de notre société face à la montée des incertitudes, de la complexité du monde et du catastrophisme, les travaux prospectifs semblent pourtant abonder. Seraient-ils inaudibles ? De fait, comment la prospective fait-elle face à ce mur mental et à cette fermeture des futurs? A quoi et à qui servent les récits qu’elle construit ? Quels effets produisent-ils ? Questions difficiles mais cruciales.

Les échanges sont disponibles en ligne.